Formation des animateurs JSP à la psychologie de l’enfant

3 Copie

La cellule des JSP départementale animée par le lieutenant Alain Jammet a accueilli les 10, 11,12 et 13 octobre derniers deux stages de 2 jours avec pour thème « la psychologie de l’enfant ». Retour sur ces sensibilisations perspicaces et constructives.

Chaque année depuis environ 7 ans, se déroulent deux stages ayant pour but de former les animateurs de JSP à faire face aux différents problèmes que leurs jeunes pourraient rencontrer.

 

1 Copie

 

2 jours durant, 30 animateurs (15×2) ont pu réaliser différents travaux sous l’œil attentif du lieutenant Alain Jammet, mais aussi de 2 psychologues qui se relaient, Mme Françoise Vincendeau et Mme Florence Clémencon.

 

2 Copie

 

C’est aussi grâce à elles que les animateurs pourront obtenir les outils théoriques nécessaires pour mettre en pratique les travaux demandés par la suite.

Plusieurs thèmes sont abordés, les violences, l’addiction, les maltraitances… et les animateurs décident ensemble d’un sujet à traiter (un enfant se fait racketter, un JSP rencontre des problèmes pour faire face à un décès, etc.).

C’est par groupe de 5 qu’ils doivent alors trouver des solutions au problème posé.

Pour cela, chaque individu prend un rôle différent (le JSP, l’animateur, 1 proche …) pour une mise en situation efficace.

1 groupe est ensuite désigné pour présenter les résultats de ses travaux, laissant place ensuite à des échanges collectifs ponctués par des interventions du lieutenant Jammet et de la psychologue.

Entretiens avec le jeune et ses parents, interrogations, signes avant-coureurs, sanctions éventuelles, tout est abordé. Les échanges sont pertinents, les idées et les remarques fusent, les animateurs évoquent parfois des anecdotes et des situations qu’ils ont déjà eu à gérer.

Enfin, le lieutenant Jammet rappelle que le but de ces stages n’est pas d’effrayer les animateurs mais plutôt de leur rappeler que si ces cas existent, les situations aussi. Le cadre juridique de l’institution, et leur hiérarchie sont là pour les décharger de certaines décisions.

 

3 Copie

 

« Nous leur rappelons qu’ils ne sont jamais seuls, tout une équipe est là pour leur donner les moyens dont ils auront besoin. Quelquefois les JSP entrent dans la confidence, c’est un appel au secours et c’est ici que nos animateurs entrent en action », explique le lieutenant.

L’avis général sur ces stages est positif. Les participants les trouvent très utiles et désormais indispensables. En effet, ils leur permettent d’acquérir de solides bases mais aussi la confiance nécessaire pour appréhender les diverses situations auxquelles ils pourraient être confrontés.

Ils sont repartis avec un livret récapitulatif didactique, et la conviction infaillible d’être à la hauteur de leur responsabilité.